Accueil > Opérations exemplaires > Construction > Retour sur le projet de construction de l’hôtellerie Saint-Jacques au sein de l’Abbaye Saint-Wandrille
Réduire la police Augmenter la police Imprimer la page

Retour sur le projet de construction de l’hôtellerie Saint-Jacques au sein de l’Abbaye Saint-Wandrille


Le projet en bref

Type d’opération : Construction d’une hôtellerie au sein d’un environnement classé

Maître d’ouvrage : La communauté monastique de l'abbaye Saint-Wandrille

Maitre d’œuvre : Bidot Architectes Associés  

Financement : Acteurs privés (mécénat et dons)

Type de bâtiment : Construction tertiaire

Commune : Saint-Wandrille-Rançon

Surface totale : 1 532m²

Coût global de l’opération : 6 000 000 € de budget 

Le plus du projet

Une architecture bas-carbone et typique de la région qui s’intègre pleinement dans un environnement patrimonial classé et au cœur d’un paysage verdoyant.

Le mot du maître d'ouvrage

Depuis plusieurs générations, le cabinet d’architecture Bidot, spécialisé entre autres dans l’architecture du patrimoine, accompagne des communautés religieuses dans la restauration de sites historiques. Jusqu’à lors, l’Abbaye Saint-Wandrille ne disposait que de lieux d’accueil permettant de recevoir des retraitants de façon individuelle. Pour répondre au souhait des moines d’accueillir des retraites en groupe et des séminaires, le cabinet a conçu un projet de création d’une hôtellerie située à 200 mètres de l’Abbaye.

L’Abbaye de Saint-Wandrille étant un monument d’environ 1000 ans, le principal défi fut d’intégrer l’hôtellerie au sein de son environnement, tant sur le plan architectural que dans le choix des matériaux. Ainsi, afin de ne pas créer un bâtiment trop volumineux qui cacherait la prestigieuse façade de l’Abbaye, il a été privilégié une succession de plusieurs petits ouvrages en « U » : un bâtiment principal style longère normande, une chapelle, un oratoire et une maison de maître. Les moines étant très attachés à la préservation de l’environnement, il a été pris soin d’employer des matériaux nobles et traditionnels, ce qui donne le sentiment que le bâtiment a toujours été présent.

Les
étapes clés

La pose de la première pierre a eu lieu le 27 septembre 2019. 

La fin des travaux est prévu pour décembre 2020.

 

Caractéristiques techniques

Le projet d’hôtellerie Saint-Jacques se situe à l’Ouest de l’abbaye, adossé à la plaine, le long de la Chaussée des Moulins.

 

Le plan de forme carré se compose ainsi :

  • Au Nord, au calme, se trouve la chapelle,
  • A l’Ouest, le bâtiment principal avec, au rez-de-chaussée, les chambres en accès PMR, le hall et la salle polyvalente
  • Côté Sud le logement du gardien composé au rez-de-chaussée d’une salle d’eau accès PMR et à l’étage deux chambres et une salle de bains.

 

Matériaux

  • La construction envisagée sera de style local et traditionnel, en briques pleines pour les modénatures de façade et en briques isolantes pour les élévations des murs de structure.
  • La laine de chanvre a été utilisée pour l’isolation

 

Espaces extérieurs

  • Le parc est aménagé de manière sobre et fonctionnelle. Des cheminements piétonniers se dessinent de manière à proposer une promenade méditative. La plantation de houx, de buis, de noisetiers libres et d’arbres de hauts-jets tels que les hêtres et les charmes (caractéristiques de la région) viennent renforcer l’image d’une forêt. Dans un esprit de « sous-bois », des tapis de jacinthes bleues et de narcisses sont plantés.
  • Une liaison piétonnière permet de relier l’hôtellerie Saint-Jacques à l’abbaye. Il s’agit d’un cheminement piétonnier en sable stabilisé situé en tête de talus existant, qui longe le bois puis le mur d’enceinte de l’abbaye (voir plan ci-joint).
  • Au Nord et au Nord-est, le site est fermé par un talus planté de hêtres. Afin de garantir une insertion Paysagère de qualité et une continuité dans le paysage, ces talus sont à l’image des talus déjà existants dans l’environnement proche du terrain. 
  • La palette des équipements reprend les codes déjà en place le long de la promenade de la Fontenelle située en contre-bas, à savoir du mobilier rustique, sobre et résistant : bancs en bois, clôtures avec poteaux bois et grillage, barrières d’accès PMR et anti-deux-roues, corbeilles en bois, panneaux directionnels en bois…
  • Un parking paysager en mélange terre-pierre sera éventuellement implanté sur la parcelle située en face de l’hôtellerie, de l’autre côté de la rue du Clos Saint-Jacques.

Démarche environnementale :

Le projet sera certifié E+C- et fait également l’objet d’une expérimentation en partenariat avec l’ADEME pour viser le très bas carbone, soit un niveau Energie E2 – Carbonne C1.

Le projet en 5 mots-clés

Matériaux traditionnels

Architecture du patrimoine

Bas carbone 

Sérénité

Respect de l’environnement

Contacts sur le projet

·       Maitre d’ouvrage : Père Chopin

Tel 02.35 95.98.42 / Mobile 06.50.10.56.34

pchopin@st-wandrille.com

 

·       Architecte : Henri Bidot - +33146244706

henri.bidot@bidot.fr