Accueil > Interviews et témoignages > Focus : la démarche de construction durable de la mairie de Malaunay
Réduire la police Augmenter la police Imprimer la page

Focus : la démarche de construction durable de la mairie de Malaunay

Isabelle MOULIN, Directrice de l'Environnement et des Moyens Techniques à la mairie de Malaunay, et Guillaume COUTEY, Maire de Malaunay, évoquent avec nous l’origine de ce projet, la démarche Cit'Ergie de la commune, ainsi que les points d'attention pour les collectivités souhaitant se lancer dans des démarches de construction/rénovation durables.

Mme MOULIN, pouvez-vous nous expliquer l’origine de cette opération autour du complexe sportif de Malaunay ?

I.M. : Notre volonté de se lancer dans la rénovation du gymnase de Malaunay et dans la construction de vestiaires pour le club de football a plusieurs origines complémentaires. Tout d’abord, nous avons rencontré plusieurs soucis avec la toiture de l’ancien gymnase (mauvaise étanchéité à l’eau, orage de grêle,…). Après plusieurs opérations peu concluantes réalisées sur cette toiture,  nous avons donc décidé en 2011 de mettre en œuvre des actions plus importantes vis-à-vis de ce bâtiment.

©Ville de Malaunay


En complément de ces soucis de toiture, nous observions également des conflits au niveau de l’usage des vestiaires du gymnase. En effet, ces derniers étaient utilisés à la fois par les usagers du gymnase mais également par le club de football, ce qui n’était pas sans poser quelques soucis.
Enfin, ce complexe sportif constitue un lieu central dans notre commune de par son positionnement mais également de par les activités qu’il héberge . Il permet de réunir l’ensemble de la population et notre volonté était donc de permettre ces réunions dans le cadre le plus agréable possible.
En ce qui concerne la performance énergétique, cette ambition nous a été dictée par notre volonté d’agir pour l’environnement mais également par le souci d’être en cohérence avec la démarche Cit’Ergie dans laquelle la ville est impliquée depuis 2009.

Quelles ont été les étapes suivantes ?
I.M. : A l’issue d’une étude de faisabilité réalisée en 2011, nous avons opté pour une option de rénovation lourde du bâtiment. En effet, l’option de reconstruire complètement le gymnase ou de le rénover partiellement n’ont pas été retenues. La reconstruction apparaissant en effet difficile en raison des contraintes sur le foncier que nous connaissons. Quant à la rénovation partielle, elle est apparue impossible après l’étude de la charpente qui a révélée que cette dernière ne supporterait pas une isolation supérieure à 5 cm, indispensable pour atteindre nos objectifs de performance énergétique. En complément, notre choix de faire une rénovation lourde a été facilité par notre implication dans la démarche Cit’Ergie ainsi que par la publication, à cette époque, du cahier des charges de l’appel à projet PREBAT2 de l’ADEME. Cette subvention, ainsi que celles du Conseil Général et de la CREA, nous ont permis de financer cette opération et donc de la rendre possible.

©Ville de Malaunay


Finalement, à l’issue de ce choix, nous avons donc lancé la consultation pour la maitrise d’œuvre. Cette consultation faisait explicitement mention aux objectifs du PREBAT2 en termes de performance énergétique. Ce point a été déterminant pour faire comprendre aux potentiels partenaires du projet notre forte ambition en termes de performance énergétique.
Les travaux de conception ont ensuite commencé. Au début de ces travaux, nous nous sommes vite rendu compte que l’espace nécessaire à l’aménagement des équipements techniques allait empiéter sur les vestiaires existants. Nous avons donc décidé d’entreprendre la construction de nouveaux vestiaires, dédiés au club de football. C’est ainsi que nous avons abouti à ce projet.

Et où en êtes-vous aujourd’hui ?

I.M. : La phase de déconstruction du gymnase, qui a pris un peu plus de temps que prévu en raison de la découverte d’amiante, est terminée. La charpente métallique est globalement en place. Nous sommes actuellement en train de poser l’isolation et le bardage. La livraison du gymnase est prévue pour le premier semestre 2014, celle des vestiaires pour le début du mois de décembre.

Comme vous l’avez indiqué, la ville de Malaunay est particulièrement impliquée dans la démarche Cit’Ergie. Pourquoi cette implication ?

I.M. : La ville est impliquée depuis 2009 dans la démarche Cit’Ergie. Nous avons fait ce choix car Cit’Ergie permet d’avoir un cadre pour mener à bien ses actions. Par exemple, nous avons pu réaliser un état des lieux de notre situation énergétique qui a montré que nous n’étions pas si mauvais que ca. De plus, la démarche Cit’Ergie permet de systématiser et d’anticiper la prise en compte de la performance énergétique, et l’environnement de manière plus générale, dans les actions de la ville. Tout ceci est primordial pour assurer le succès de nos différentes actions.
Par exemple, outre le projet du complexe sportif, nous étudions actuellement la possibilité d’utiliser de l’électricité verte dans la ville. Nous avons également récemment réalisé la rénovation de la crèche municipale qui, grâce aux habitudes prises via Cit’Ergie, a intégré dès le début des aspects environnementaux.


Enfin, Cit’Ergie implique un fonctionnement de type « projet ». Ce fonctionnement est peu courant dans les municipalités malgré ses nombreux avantages. En particulier, nous nous efforçons d’anticiper au maximum les différentes décisions et de prendre le temps de réfléchir sur les différentes options. Tout ceci permet de bien examiner les décisions qui influenceront les futures générations et qui sont donc essentielles.

Et comment s’insère le projet du complexe sportif dans cette démarche ?

I.M. : La rénovation du gymnase et la construction des vestiaires constituent notre projet phare au sein de notre démarche Cit’Ergie. Il s’insère donc complètement dans cettedernière. Grâce à ce projet, mais également à nos autres actions, nous avons obtenu en Avril 2013 le « prix énergies citoyennes ». Ces récompenses sont importantes pour montrer à la population la pertinence des actions engagées et ainsi l’impliquer encore plus dans notre démarche.

M. Coutey, Vous avez également apporté une attention particulière à l’intégration de ce projet dans le tissu urbain de Malaunay. Pouvez-vous en dire plus sur ce point ?

G.C. : La position en cœur de ville du complexe sportif, entre les habitations, les groupes scolaires, la zone d’activités, une présence forte d’éléments naturels, avec des arbres remarquables et un bras de la rivière du Cailly qui longe le site, imposait un regard particulier, ce que l’architecte a très bien saisi et posé dans le projet.
Nous avons été séduit par la perspective qu’offrait le projet avec ce mail rectiligne traversant le site et distribuant les différents équipements, du gymnase en passant par les terrains de pétanque, le futur city stade, jusqu’aux vestiaires sportifs. Cette voie '”douce” car en grande partie piétonne s’inscrit dans le prolongement d’un itinéraire piéton existant au niveau des groupes scolaires. Avec un éclairage public repensé, des accès plus pratiques et des couleurs qui impriment au gymnase et aux vestiaires une image de modernité, représentent un véritable signal, le site invite bien au-delà des ces fonctions premières orientées sur les loisirs sportifs, à la promenade et à la flânerie. En somme, nous voulions renforcer la convivialité du complexe sportif.

 Quels sont selon vous les points d’attention pour des collectivités souhaitant se lancer dans des projets performants énergétiquement ?

I.M. : Tout d’abord, il est essentiel d’avoir une bonne connaissance du lexique des aspects énergétiques. Cela permet de bien comprendre le sujet, de définir des objectifs clairs et de s’assurer que ces objectifs seront bien respectés. De plus, en tant que collectivité, il est essentiel de vulgariser nos actions auprès de la population concernée. Le fait de bien connaitre les différents termes permet de les traduire de façon compréhensible et donc de faire adhérer cette population.
Ensuite, pour la maîtrise d’ouvrage, il est important d’être moteur et force de proposition. Il ne faut pas se contenter d’être passif. Cela permet de montrer à l’ensemble des partenaires l’importance du projet à nos yeux.
Un autre point important est le travail en équipe. Il faut travailler main dans la main avec les différents acteurs du projet. Il s’agit d’un point essentiel pour garantir le succès d’une telle opération.
Enfin, dans notre cas, nous avons indiqué nos objectifs en termes de performance énergétique dès le début du projet. Comme évoqué précédemment, il s’agit là d’un point très important car il pose le cadre de travail pour l’ensemble du projet. A mon avis, il est très difficile voire impossible de faire évoluer les objectifs de performance énergétique en cours de projet, d’où la nécessité de bien y réfléchir dès le début.

Contenus associés

Réhabilitation de la salle des sports de Malaunay

La salle des sports de Malaunay est réhabilitée à un haut niveau énergétique, rajeunissant tout le complexe sportif situé au cœur de la ville.

Voir la fiche projet
Interviews et témoignages
Recevez les actualités des Bâtiments Durables en Normandie par courriel en inscrivant votre adresse ci-dessous :

Inscription    Désinscription
Particuliers
Espace info énergie