Accueil > Opérations exemplaires > Rénovation > Rénovation : Projets 2015 et au-delà > EnerTerre, programme de lutte contre la précarité énergétique
Réduire la police Augmenter la police Imprimer la page

EnerTerre, programme de lutte contre la précarité énergétique


Slide 1
Slide 1
Slide 1

Le projet en bref

Projet : Dispositif d’auto-réhabilitation partagée au profit de personnes en situation de précarité́ énergétique

Maître d’ouvrage : Parc Naturel Régional des Marais du Cotentin et du Bessin

Type d'opération/bâtiment : Travaux de rénovations thermiques et entretiens multiples

Commune : Le dispositif Enerterre opère dans plus de 150 communes

Coût global de l'opération : 200 000 € (cette somme est allouée à l’animation du dispositif d’Enerterre et à l’encadrement des chantiers par les artisans)

Le plus du projet

Enerterre est un dispositif basé sur un système alternatif d'entraide notamment grâce à des chantiers participatifs où bénéficiaires et contributeurs participent et se rencontrent. Un système d’échange local aussi appelé SEL est mis en place pour comptabiliser et équilibrer le temps offert et les apports de chacun (heures de travail, prêt de matériel, transport...) par chaque bénéficiaire et permet ainsi un échange de savoir-faire et de compétences équitable pour tous.

Le mot du maître d'ouvrage

Le dispositif Enerterre ciblait à l'origine les maisons en terre, issues du patrimoine remarquable des Marais du Parc Naturel Régional des Marais du Cotentin et du Bessin. Pour dynamiser son développement, Enerterre intègre désormais tous les types de logements du territoire pour n’exclure personne. De ce fait, il y a deux types de dispositif Enerterre : un à caractère social qui répond aux personnes en grande précarité énergétique, et l’autre qui adresse les rénovations globales plus performantes.

Enerterre accompagne et finance les travaux de ceux qui sont dans le besoin et offre également la possibilité d’accompagner techniquement les personnes ayant assez de ressources pour payer eux-mêmes les couts de rénovations, ce qui permet d’augmenter l’activité. La mixité est une source de richesse pour le projet qui souhaite élargir sa famille de contributeurs. Toutes les personnes sensibles aux projets de rénovation écologique et aux expériences solidaires peuvent participer à ce dispositif. Ce dispositif est porté à la connaissance des habitants par les services sociaux, les administrations locales, ou par réseaux; voisins, familles ou associations.

Enerterre cherche à impliquer tous les artisans locaux dans le dispositif, afin qu'ils deviennent des ambassadeurs à part entière du projet, ceci permet de déclencher des rénovations globales avec ces professionnels comme acteurs principaux du projet.

Découvrez l’intégralité de ce dispositif en vidéo et téléchargez la plaquette de présentation du dispositif pour les bénéficiaires.

Les
étapes clés

Prémices du dispositif : octobre 2011

Création de l’association Enerterre : 4 février 2013

Premiers chantiers réalisés : courant 2013

Caractéristiques techniques

Les types de logements concernés

  • Maisons en terre
  • Maisons en pierre
  • Pavillons résidentiels

La totalité des travaux conduits ont pour objectif de respecter l'intégrité́ et la qualité́ architecturale des bâtiments. A l’origine, le projet visait à réaliser des rénovations thermiques performantes. Cependant, le dispositif a dû s’adapter pour pouvoir répondre à certaines urgences : un certain nombre de logements faisaient face à des problématiques urgentes telles que l’installation d’eau potable, problèmes d’humidité, d’isolation ou bien d’électricité. Cependant, des rénovations plus performantes type BBC existent également.

Les différents travaux proposés

  • Réfection et de réalisation d’enduits
  • Reprises de maçonnerie
  • Isolation des toitures et des combles
  • Isolation des murs (dont enduits isolants)
  • Etanchéité des huisseries
  • Préparation avant intervention d’un professionnel

Les contributeurs du dispositif

  • Depuis le lancement du dispositif, plus de 100 personnes (bénéficiaires et bénévoles) ont réalisées environ 6 500 heures équivalentes main d’œuvre (unité́ de mesure du SEL).
  • L'animateur du Parc rencontre chaque famille pour préparer le projet et le cas échéant peut monter le dossier d'aide à la rénovation.
  • Sur chaque chantier, Enerterre fait appel à un artisan (maçons, menuisiers, spécialiste de l’isolation) qui encadre les travaux. 

Bilan des réalisations

60 ménages rencontrés depuis le début de l’aventure Enerterre  et 25 chantiers réalisés dans 16 logements dont:

  • 10 chantiers d'amélioration des performances thermiques et du confort
  • 15 chantiers de lutte contre la dégradation des murs et contre l'humidité́

Démarche environnementale :

Enerterre lutte contre le changement climatique grâce à l’amélioration thermique de l’habitat, cette action s’inscrit dans les objectifs prioritaires du Plan Climat Energie Territorial du Parc. Le dispositif veut également contribuer à la conservation de la biodiversité et des ressources à travers des modes de production et de consommation responsables. Enerterre privilégie les éco-matériaux de proximité pour toutes ces interventions afin de réduire l’impact environnemental de ses travaux :

  • La terre locale est un élément privilégié
  • Pour l’isolation, la ouate de cellulose et la paille ainsi que le chanvre sont des éléments  largement utilisés au sein du dispositif

 

Le projet en 5 mots-clés

Auto-réhabilitation

 Entraide

 Précarité énergétique

 Rénovation

 Localité

Contacts sur le projet

Denis Letan
Chargé de mission énergie
dletan@parc-cotentin-bessin.fr

Laurent Bouyer
Chargé d’étude précarité énergétique
lbouyer@parc-cotentin-bessin.fr

Pour toute information complémentaire, rendez-vous sur le site du Parc Naturel Region du Cotentin et du Bessin.