Accueil > Mise en ligne de l'étude sur le chauffage domestique au bois
Réduire la police Augmenter la police Imprimer la page

Mise en ligne de l'étude sur le chauffage domestique au bois

Publiée le 06 juin 2019

Découvrez ici les résultats de l'étude publiée par l'ADEME sur le chauffage domestique au bois. Elle dresse un état des lieux de l'approvisionnement et de l'évolution de la consommation de bois de chauffage depuis 2012.

Les résultats témoignent du poids non négligeable de la filière bois de chauffage, tant au sein des énergies renouvelables qu’au sein de la filière forêt bois.

Au total en 2017, le bois de chauffage représente 66 TWh de consommation tous combustibles confondus (5,6 Mtep), soit un équivalent de 26 millions de m3 de bois plein

Les principales tendances identifiées depuis 2012, date de la dernière enquête auprès des ménages utilisateurs de bois pour le chauffage des résidences principales sont :

Pour les utilisateurs et usages :

-Baisse du nombre de ménages utilisateurs de bois dans les douze derniers mois, notamment des utilisateurs de bûches (-10 %). Cette baisse peut être en partie conjoncturelle et liée au faible prix des énergies fossiles et à l’hiver doux.

-Un peu moins de la moitié des utilisateurs utilisent le bois comme chauffage principal. Une tendance légèrement à la baisse par rapport à 2012.

-Augmentation du nombre de ménages utilisant exclusivement d’autres combustibles que les bûches (+17 %).

-Baisse de la consommation unitaire de bûches, de 7,3 à 6 stères/ménage/an (climat réel).

-Baisse de plus de ¼ de la consommation de bûches, notamment sur les modes d’approvisionnement en autoconsommation et en auto approvisionnement partiel.

Pour l’approvisionnement :

-64 % des volumes consommés par les utilisateurs de bûches proviennent de la récolte d’une forêt, ce qui est identique à 2012 (63 %).

-Les utilisateurs ont davantage recours aux circuits professionnels (+ 5%) et délaissent l’auto-approvisionnement (- 8 %), avec des spécificités selon les zones d’habitation : les zones rurales continuent de s’approvisionner principalement en auto-consommation ou en circuits courts, alors que ceux des zones urbaines utilisent les circuits professionnels majoritairement.

Découvrez l’intégralité de l’étude ici.

 

 




Recevez les actualités des Bâtiments Durables en Normandie par courriel en inscrivant votre adresse ci-dessous :

Inscription    Désinscription
Particuliers
Espace info énergie